Les Verts

Diffusion terminée

Toxique

Émission du 15 janvier 2013

Les Verts relèvent le défi de vérifier si leurs corps absorbent certains contaminants chimiques présents dans l'environnement. Ils se soumettent à une expérience pour vérifier si en changeant leur alimentation et l’air qu’ils respirent, ils peuvent modifier la quantité de contaminants présents dans leur organisme. Michèle Bouchard, professeure en toxicologie au Département de santé environnementale et santé au travail de l'Université de Montréal, analyse l'urine des Verts pour y déceler des traces de pesticides pyréthrinoïdes et d'hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP). Pendant quatre jours, Frédéric et Jean-Sébastien mangent des fruits et légumes biologiques, évitent les aliments grillés ou fumés et se lavent avec des produits naturels. Les quatre jours suivants, ils essaient de se contaminer au maximum en mangeant des aliments susceptibles de contenir des pesticides et mangent de la viande grillée susceptible de contenir des HAP. Ils campent aux abords de l'autoroute et respirent de la fumée secondaire pour absorber le plus d'HAP. En camping, ils rencontrent Élyse Rémy, porte-parole de l'Institut national d'information en santé environnementale qui les instruit sur les risques de l'exposition à différents contaminants. L'analyse de leur urine révèle que ce camping toxique a fait grimper leurs taux de contaminants. Ils passent alors à l'ultime étape: la décontamination. Ils reprennent alors leur mode de vie exemplaire, et réussiront à ramener leur niveau de contamination à la normale. Les Verts se placent en Zone d'inconfort en faisant l'autopsie de sacs à ordures retrouvés sur la rue. Ils volent des sacs d'ordures pour en analyser le contenu. Ils y retrouvent beaucoup de matières recyclables et compostables. Dans l'Éco-confesse, Jean-Philippe Wauthier s'accuse d'être un grand consommateur d'eau chaude. Il aime prendre de très longues douches et plusieurs bains par jour. Pour l'aider à surmonter sa consommation excessive d'eau, Frédéric lui offre une pomme de douche à faible débit et un bonnet de douche pour éviter d'abimer sa magnifique chevelure.

Segments de l’émission

L'Éco-Confesse

La Zone d'inconfort